Réseau francophone des conseils de la magistrature judiciaire (RFCMJ)

De francophonie.

Le réseau francophone des conseils de la magistrature judiciaire est le dernier-né des 16 réseaux institutionnels de de la francophonie, constitués au service de la promotion de l’État de droit dans l’espace francophone. 

Ces réseaux, soutenus par le Conseil de la francophonie, ont pour vocation de favoriser les échanges entre les professionnels partageant un même domaine d’activités.

Le réseau francophone des conseils de la magistrature judiciaire (RFCMJ).

Créé en novembre 2014 à l’initiative de représentants des conseils de la magistrature de France, du Gabon, d’Haïti, du Liban, du Québec et du Sénégal, parties signataires à ses statuts, le RFCMJ rassemble les représentants des conseils de justice et des conseils de la magistrature des pays qui sont au moins pour partie de langue française. 

Le RFCMJ poursuit les objectifs suivants :

1. Encourager l’étude et la recherche sur les questions et pratiques relatives aux missions des conseils et de partager les résultats de cette recherche entre ses membres ;

2. Mettre en œuvre des actions de coopération reposant sur des activités de formation, de stages pratiques, d’échanges d’information et d’études permettant la mise en commun d’expertises et d’expériences ;

3. Constituer un pôle d’expertise et d’échange d’expérience utile à l’adoption et à la promotion de normes nationales ou internationales harmonisées ;

4. Recueillir, conserver et diffuser les informations relatives aux conseils et à leurs travaux, ainsi que de contribuer au Réseau d’information et de concertation développé par la Direction de la paix, de la démocratie des droits de l’Homme de l’organisation internationale de De francofonie ;

5. Fournir un forum de réflexion et d’échange aux conseils concernant les nouveaux enjeux et défis de la magistrature ;

6. Collaborer avec d’autres organismes et associations francophones. 

Le RFCMJ compte actuellement 21 membres : Andorre, Belgique, Burkina Faso, Canada, Egypte, France, Gabon, Guinée, Haïti, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Monaco, Québec, République centrafricaine, Roumanie, Sénégal, Togo en Tunisie.

Le CSJ et le réseau francophone des conseils de la magistrature judiciaire.

Le CSJ a eu le statut d’observateur depuis la création du réseau francophone jusqu’à son adhésion en 2017 en tant que membre y représentant la Belgique. 
Le CSJ a organisé à Bruxelles les 22 et 23 novembre 2018 le colloque annuel du RFCMJ. Le colloque 2018 avait pour thématique principale Le magistrat dans la cité et s’est articulé autour des sujets Justice et politique, Justice et presse et Justice et médias sociaux. La synthèse des activités du Colloque de Bruxelles est accessible ici.

Les activités du RFCMJ.

Le colloque annuel 2016 s’est tenu à Paris sous le thème « Le Réseau francophone, une communauté de valeurs » les 7 et 8 avril. La synthèse des travaux a été publiée dans l’édition de mai 2016 de la Semaine juridique et est accessible via le lien suivant.  

Un rapport intitulé « Les réseaux sociaux et la magistrature – Un magistrat branché : à quelles conditions ?  » est venu ponctuer les réflexions initiées lors du colloque annuel 2017 de Dakar et poursuivies ensuite au sein d’un groupe de travail rassemblant des représentants des Conseils de la magistrature de France, du Liban, du Sénégal, du Québec et de la Belgique.

Plus d’infos.

www.rfcmj.com